En cours

À perte de vue (2022-2023)

Coup de foudre artistique lors du processus créatif de la courte pièce À perte de vue (20 min) présentée en 2019 dans le cadre de Quadriptyque, les deux compagnies, Lucie Grégoire Danse et Corpuscule Danse, s’associent dans une coproduction afin de faire de ce petit bijou une soirée complète. Portée initialement par les interprètes Marie-Hélène Bellavance et Georges-Nicolas Tremblay, la pièce, pensée pour le moment comme un diptyque, est en plein travail de création pour une deuxième partie avec l’interprète Isabelle Poirier. La diffusion est prévue à l’automne 2023.

Chorégraphie
Lucie Grégoire

Interprétation
Marie-Hélène Bellavance
Georges-Nicolas Tremblay
Isabelle Poirier

En avant-plan à gauche, une femme, couchée au sol, face à la caméra. Elle porte un haut noir et une jupe kaki. En arrière-plan à droite, une personne floue, courbée, vêtue de noir.

Pièce jeune public (2022-2023)

Malgré la pandémie, la compagnie est demeurée bien active. Elle s’est d’ailleurs lancée dans sa première création destinée à un jeune public avec une merveilleuse équipe d’interprètes-créateur-rices composée d’Ivanie Aubin-Malo, Jérémie Desbiens et Maxime D.-Pomerleau. Ce projet, qui combine théâtre, danse et marionnette, est porté par deux artistes habitués aux spectacles jeunesses : Guillaume Chouinard, à la création et à la mise en scène, assisté par Georges-Nicolas Tremblay. Ce projet, qui nous tient particulièrement à cœur, a bénéficié d’une résidence au MAI (Montréal, Arts Interculturels) au printemps 2021 et les premières explorations s’annoncent prometteuses pour la suite. Une prochaine étape de création est prévue dans les studios de la Maison du Conseil des arts de Montréal à l’automne 2021.

Chorégraphie et mise-en-scène
Guillaume Chouinard

Assistance à la chorégraphie
Georges-Nicolas Tremblay

Interprétation
Ivanie Aubin-Malo
Maxime D.-Pomerleau
Jerémie Desbiens

cartographie : les eaux intimes (2022-2023)

Ce projet se dessine comme un moment d’affirmation de l’identité artistique de la compagnie et de la nouvelle codirection artistique. En effet, il combine les pratiques et la vision des codirecteur-rices Marie-Hélène Bellavance, issue des arts visuels, et Georges-Nicolas Tremblay, artiste en danse, pour développer une installation à l’intérieur de laquelle des performances ponctuelles viendront animer, transformer et dialoguer avec l’exposition. Marie-Hélène agira également à titre d’interprète aux côtés d’Ariane Boulet, Anthony Dolbec, Simon Renaud et Alexandra Templier.

 

Chorégraphie et direction artistique
Marie-Hélène Bellavance
Georges-Nicolas Tremblay

Interprétation
Marie-Hélène Bellavance
Ariane Boulet
Anthony Dolbec
Simon Renaud
Alexandra Templier

Accessibilité