Compagnie

Corpuscule Danse est la première compagnie professionnelle de création en danse inclusive au Québec. Le mandat de la compagnie s’articule autour du développement de la danse inclusive, une pratique artistique fondée sur la rencontre d’interprètes en danse avec et sans handicap, visible ou invisible. À travers la création et la diffusion d’œuvres, la recherche, l’enseignement et la médiation culturellela compagnie contribue à l’inclusion, à la valorisation et à la professionnalisation des artistes de la diversité corporelle et fonctionnelle. Toutes les activités menées par la compagnie visent à favoriser la diversité et le mieux-vivre ensemble. 

Qu'est-ce que la danse INCLUSIVE ?

Courant international en danse contemporaine ayant fait son apparition dans les années 80 en Angleterre et aux États-Unis, la danse inclusive (alors appelée danse intégrée) favorise la rencontre créative entre danseurs avec et sans handicap, tant dans des ateliers, des cours que sur scène. Elle permet à chacun des participants de se manifester à partir du profil physique et psychologique qui lui est propre et de trouver une place en studio et sur scène. La danse inclusive contribue à élargir les perceptions établies de l’esthétique du corps dansant, ouvre de nouvelles perspectives en danse, tout en offrant une expérience singulière du corps en mouvement.

L'historique

Fondée en 2000 par France Geoffroy, Martine Lusignan et Isaac Savoie, Corpuscule Danse se consacre au développement et au rayonnement d’une danse inclusive basée sur la rencontre d’interprètes en danse avec et sans handicap visible et invisible. À travers la création, la diffusion d’œuvres, la recherche, l’enseignement et la médiation culturelle, la compagnie contribue à l’inclusion, à la valorisation et à la professionnalisation des artistes de la diversité corporelle et fonctionnelle. 

Depuis sa fondation, la compagnie a su construire un répertoire empreint de contrastes, d’humour et de poésie, par le biais de commandes d’œuvres à des chorégraphes établi·e·s et de la relève (Estelle Clareton, John Ottmann, Hélène Langevin, Benoît Lachambre, Lucie Grégoire, Deborah Dunn, Harold Rhéaume, etc.).  Plus récemment la mise en place d’une codirection artistique assumée par Marie-Hélène Bellavance, artiste visuelle et Georges-Nicolas Tremblay, chorégraphe et dramaturge, a élargi les possibles. Cette association démontre une nouvelle orientation de la compagnie vers une pluridisciplinarité et une gestion à l’horizontale dans la création. 

Cette période porte aussi la marque indélébile de France Geoffroy, la femme qui a inspiré chacune des actions de Corpuscule depuis sa fondation jusqu’au jour de son décès. Son œuvre et sa mémoire nous insufflent plus que jamais une volonté infaillible de faire de la danse inclusive, un espace de recherche et d’émancipation individuelle et collective. C’est donc à travers l’élaboration de projets aux multiples répercussions que Corpuscule Danse continue d’apporter une contribution spécifique et déterminante au développement de la danse, des arts et, par conséquent, de la société. 

Accessibilité